Présidentielle: le chef de file de l’aile droite du PS annonce son soutien à Emmanuel Macron

Dans une interview au JDD, Christophe Caresche, député de Paris et chef de file des réformateurs, l’aile droite du PS, explique sa « volonté de ne pas participer » à la campagne de Benoît Hamon. Et « espère que d’autres suivront ».

« C’est une décision qui n’est pas facile à prendre » explique Christophe Caresche, « je dois tout au PS, à commencer par ma carrière politique. Mais il faut prendre acte aujourd’hui du fait que nos chemins se séparent. »

Derrière son choix, le député de Paris pointe le danger de l’extrême droite et indique que la candidature de Benoît Hamon fait peser un risque. À ses yeux, Le candidat socialiste est incappable de rassembler au deuxième tour face, à Marine Le Pen.

Terrorisme: deux hommes mis en examen et écroués ce soir

Deux hommes de 19 et 27 ans, interpellés mardi à Marseille et Clermont-Ferrand, ont été mis en examen pour association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste criminelle ainsi que pour détention d’armes.

Des armes longues et des documents de propagande jihadiste ont été retrouvés lors des perquisitions. Ils sont soupçonnés de projet d’attentat mais aucun plan précis n’a été révélé, pour l’instant, par l’enquête.

Les deux hommes ont été placés en détention provisoire.

Allemagne: une voiture fonce dans la foule et fait au moins 3 blessés

Un automobiliste a foncé avec sa voiture dans une zone piétonne avec son véhicule, dans la ville de Heidelberg, au sud-ouest de l’Allemagne.

Trois passants, au moins, ont été blessés.

Le conducteur, qui a tenté de fuir armé d’un couteau, a été touché par balles par la police annoncent le journal Bild et la BBC. Il a été transporté à l’hôpital dans un état grave.

Archéologie: un sanctuaire dédié au dieu Mithra découvert en Haute-Corse

La France va-t-elle rattraper l’Allemagne ?
La découverte à Lucciana (Haute-Corse) d’un mithræum sur le site de Mariana, porte à 16 le nombre de sanctuaires du culte de Mithra, dans notre pays, contre 17 en Allemagne, loin derrière l’Italie qui en compte 35.

Mithra est originellement un dieu indo-iranien. Son culte connut un important développement dans la Rome antique aux IIe et IIIe siècles de notre ère.

C’est la première fois qu’un mithræum est identifié en Corse. L’annonce de cette découverte a été faite hier (vendredi 24 février) par l’Inrap (Institut national de recherches archéologiques préventives).

Ce sanctuaire, dont l’entrée ressemble à celle d’une grotte, se compose de plusieurs espaces.
Le Figaro et l’AFP décrivent une salle de culte et son antichambre, une salle d’assemblée rectangulaire, constituée d’un couloir central surcreusé. Ce couloir est bordé de deux longues banquettes limitées par un muret enduit à la chaux.

D’autres éléments ont été exhumés sur le site de l’ancienne cité romaine de Mariana. Par exemple, une tête de femme, deux clochettes en bronze, des lampes brisées ou encore des pots.

FN: Frédéric Chatillon mis en examen dans l’enquête sur le financement des campagnes électorales

Frédéric Chatillon, pilier de la communication du Front national, est mis en examen pour abus de biens sociaux.

L’enquête porte sur le financement des campagnes électorales du FN en 2014 et 2015.

Frédéric Chatillon, ancien président du GUD à la faculté de Droit d’Assas (Paris II) est le patron de l’agence de communication Riwal, prestataire de services pour le Front national et Jeanne. Il est aussi conseiller officieux de Marine Le Pen.

Loire-Atlantique: près de Nantes, une famille disparaît, du sang dans la maison

Comme l’écrit Ouest France qui révèle l’affaire, celle-ci rappelle la disparition dramatique de la famille Dupont de Ligonnes.

À Orvault, près de Nantes, un couple et ses deux enfants de 18 et 20 ans n’ont pas donné signe de vie depuis le 16 ou 17 février. Des traces de sang ont été retrouvées sur un téléphone portable et dans une pièce de leur maison.

La police judiciaire a investi les lieux jeudi soir, « alertée par la sœur de la mère de famille qui n’avait plus de ses nouvelles depuis une semaine », précise Ouest-France. Depuis le 16 ou le 17 février, aucun des disparus n’a passé de coup de téléphone, aucun n’a été vu sur son lieu travail.

Dernier détail inquiétant: deux des trois voitures de la famille, stationnées sur place, ont été saisies par la police, mais il manque le troisième véhicule, celui du fils, introuvable.

Affaire Fillon: 3 juges d’instruction nommés

L’information judiciaire est ouverte des chefs de « détournement de fonds publics, abus de biens sociaux, complicité et recel de ces délits, trafic d’influence et manquements aux obligations de déclaration à la Haute autorité sur la transparence de la vie publique », précise le parquet national financier.

Trois juges d’instruction ont été nommés.

Affaire Fillon: ouverture d’une information judiciaire

Derniere minute: le parquet national financier décide d’ouvrir une information judiciaire, c’est à dire de procéder à la nomination d’un ou plusieurs juges d’instruction.

Les pouvoirs d’investigation du juge sont beaucoup plus importants que celui du parquet. il peut, à tout moment de son instruction, mettre en examen les personnes mises en cause. Dans ce cas, à la fin de l’instruction, il choisit de les renvoyer devant un tribunal ou bien de prononcer un ou des non-lieux.

Reclassement: la garde du corps de François Hollande va quitter l’Élysée

À la lecture du compte-rendu du conseil des ministres de ce matin, noyée au milieu d’un mouvement préfectoral, la nomination de Sophie Hatt à la tête de la DCI (Direction de la coopération internationale du ministère de l’Intérieur).
Au passage, celle qui était contrôleuse générale (au dessus de commissaire divisionnaire puis d’inspecteur général) devient directrice des services actifs de la police nationale.

Mais qui est Sophie Hatt ?
Cette grande brune (ou rousse), très mince, adepte du pantalon-veste ou blouson, est toujours devant, derrière ou sur le côté de François Hollande, écouteur transparent vissé à l’oreille.

Sophie Hatt est depuis le début du quinquennat à la tête du GSPR, autrement dit chargée de la sécurité du Chef de l’État.
En principe, elle aurait dû quitter ses fonctions en janvier 2015 et laisser sa place à son adjoint, un colonel de gendarmerie.

En effet, selon une règle non écrite, le GSPR qui regroupe 30 policiers et 30 gendarmes, est alternativement dirigé par un policier puis par un gendarme, le changement intervenant à mi-mandat du président. Pour quelles raisons l’affaire ne s’est pas faite ? Mystère !

Pourtant, l’efficacité du GSPR dirigé par Sophie Hatt a été prise en défaut plusieurs fois. Oubli à l’Élysée de la malette contenant les armes du service lors d’un déplacement officiel de François Hollande à Rio en juin 2016, ou encore « affaire de la rue du Cirque », pour ne citer que ces deux exemples.

Pour bons et loyaux services, Sophie Hatt dirigera donc la coopération internationale de la police. Elle prendra ses fonctions le 5 mars, soit un mois et 18 jours avant le 1er tour de l’élection présidentielle.
Pour la petite histoire, elle que l’on dit peu aimable avec les gendarmes, aura pour adjoint un général de gendarmerie…