Hulot-Rumeurs: bouleversé et en colère, N. Hulot dément sur RMC/BFMTV les rumeurs qui le visent

Invité de RMC et BFMTV ce matin, Nicolas Hulot, ministre de la Transition écologique, a démenti les rumeurs sur lui qui courent les rédactions depuis quelques semaines.

Le nouveau magazine L’Ebdo s’apprête à diffuser demain des informations selon lesquelles Nicolat Hulot aurait harcelé sexuellement une ancienne collaboratrice de sa fondation. Visiblement ému, bouleversé et en colère, Nicolas Hulot a formellement démenti et affirme que ladite collaboratrice dément également toute accusation. Il n’y a jamais eu dépôt de plainte.
L’Ebdo assure que le ministre « aurait acheté le silence » de cette femme. Sur ce point encore, Nicolas Hulot dément.

L’Ebdo exhume une autre affaire, une accusation d’agression sexuelle en 1997 d’une jeune fille de 17 ans, petite-fille d’un homme politique célèbre. Nicolas Hulot confirme qu’une plainte a été déposée contre lui en 2008. La jeune femme était majeure, dit-il (20 ans-NDLR) en précisant avoir été entendu à sa demande par les gendarmes. Affaire classée sans suite.

Nicolas Hulot dit enfin avoir toujours la confiance du président de la République et du Premier ministre. Il évoque « un cauchemar » pour sa famille, ne souhaite pas démissionner mais sa famille primera avant toute décision.
« Hier on a fait pleurer mes enfants et ça je ne le pardonnerai jamais, jamais ! » a conclu Nicolas Hulot.

©Actu140

Pour recevoir instantanément nos dépêches,
abonnez-vous gratuitement à notre canal Telegram en cliquant ici.